Profession de foi

CCP Enseignants

samedi 8 octobre 2011
par  Sud Éducation Guyane

AVEC SUD ÉDUCATION GUYANE, UN SYNDICALISME

Solidaires
Sud Éducation rassemble toutes les catégories de personnels de l’éducation, titulaires et non-titulaires, au lieu de les diviser. Sud milite aux côtés de tous les « sans » : sans papiers, sans école, sans emploi, sans poste fixe.

Unitaire
Sud Éducation n’isole pas les personnels du monde du travail. Il agit au sein de l’Union Solidaires avec les autres syndicats Sud du public et du privé. Les combats de Sud ne se limitent pas à l’enceinte de l’école.

Démocratique
La démocratie directe est de règle à Sud Éducation. Nous privilégions les assemblées générales souveraines. Notre indépendance vis-à-vis de la hiérarchie passe par le renouvellement des élus et la limitation des décharges syndicales pour rester au contact avec le terrain.

LES BONNES RAISONS DE VOTER SUD AUX ELECTIONS PROFESSIONNELLES :

En Guyane, nombreux sont ceux qui subissent les
conséquences de l’embauche de personnels non titulaires,
sans perspective de titularisation ou d’incorporation dans le
service public. Les non-titulaires représentent plus de 20%
des personnels de l’éducation nationale en Guyane exerçant
des fonctions d’enseignement, d’éducation et d’orientation.
Mobilité accrue, affectation aléatoire, incertitude de réemploi,
solitude devant la hiérarchie, salaires au rabais, contrats
précaires sont le lot des non-titulaires. Ils font le même travail
que les titulaires au sein de la fonction publique et ne
bénéficient ni du même statut, ni des mêmes droits, ni des
mêmes salaires.

L’État, dans une logique de casse du service public, use et
abuse des personnels non-titulaires, qu’ils soient sous
contrats de droit privé ou public. Il les recrute d’ailleurs sur
des contrats multiples et variés afin d’empêcher au maximum

toute solidarité et combativité.
C’est pourquoi SUD Éducation Guyane s’est toujours opposé
au recrutement de personnels précaires. En revanche SudÉducation s’est toujours battu aux côtés des non-titulaires
pour l’amélioration de leurs conditions de travail et l’obtention
de leur titularisation.

C’est pour combattre la pression des hiérarchies et pour
assurer la défense de droits trop souvent bafoués que
Sud Éducation Guyane participe à ces élections
professionnelles.

Les Commissions Consultatives Paritaires (CCP) donnent
accès aux informations qui permettent aux non-titulaires de
mener les combats juridiques et collectifs nécessaires à
l’amélioration de leurs conditions de travail.

Sud Éducation Guyane revendique la création des emplois statutaires nécessaires à la qualité du service public d’éducation.

Sud Éducation Guyane exige la titularisation de tous les personnels en poste.

SUD EDUCATION GUYANE REFUSE :

  • les suppressions massives de postes de titulaires aux concours, qui poussent nombre d’entre nous vers des postes précaires
  • le mépris de l’administration, qui considère les non titulaires comme de simples variables d’ajustement (heures disséminées, temps partiels imposés, « obligation » d’enseigner dans des matières pour lesquelles les non-titulaires n’ont eu aucune formation, heures supplémentaires imposées, changement de postes, etc.)
  • les pressions hiérarchiques, particulièrement fortes à l’encontre des non titulaires
  • les retards de paiement qui entraînent agios et difficultés financières
  • les contrats de 10 mois, qui obligent à s’inscrire à pôle emploi en juillet
  • la diminution constante des moyens alloués à la formation (en 2011 les crédits de formation seront divisés par 2 dans la plupart des disciplines)

SUD EDUCATION GUYANE REVENDIQUE :

  • la titularisation parce que les CDI dans la fonction publique ne garantissent ni la continuité sur le poste ni le plein emploi
  • l’accès aux mêmes droits que les titulaires (égalité de traitement, primes, congés, retraites)
  • une vraie formation sur le temps de travail ;
  • une généralisation du dispositif 15h/18h pour favoriser la préparation des concours
  • une totale transparence quant aux critères et au résultat de l’affectation des non titulaires
  • une totale transparence quant aux futures modalités de titularisation.

L’éducation n’est pas une marchandise ni une dépense inutile. C’est un investissement qui doit constituer la priorité absolue d’une société démocratique.

DU 13 AU 20 OCTOBRE 2011, VOTEZ POUR SUD ÉDUCATION GUYANE


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Elections aux CAP des Psy-EN

samedi 11 novembre

VOTEZ ET FAITES VOTEZ
SUD - US SOLIDAIRES

Attention ! Votre bulletin doit parvenir au bureau de vote avant la fermeture du scrutin le 28 novembre 2017 à 17h00.

Education prioritaire partout (ou presque)

jeudi 26 mars 2015

Septembre 2015, l’ensemble de l’académie sera placée en éducation prioritaire.
À une exception près : le collège Auguste-Dédé à Rémire-Montjoly.

10 collèges seront en Rep (réseau d’éducation prioritaire) et 18 en Rep + (Rep renforcé) ainsi que les écoles primaires situées dans le même secteur.

L’ensemble des collèges de l’Ouest, de Mana à Maripasoula, ainsi que ceux de Saint-Georges et Camopi, seront en Rep + .

À la rentrée 2016, l’ensemble des établissements d’éducation prioritaire seront aussi placés en Rep + , soit 29 collèges et 151 écoles.

Détail :
COLLEGES REP

  • Cayenne
    • Eugène Nonnon
    • Gérard Holder
  • Iracoubo
    • Ferdinand Madeleine
  • Kourou
    • Henri Agarande
    • Oméba Tobo
  • Macouria
    • Just Hyasine
  • Matoury
    • La Canopée
  • Rémire
    • Reeberg Néron
  • Sinnamary
    • Élie Castor

COLLEGES REP +

  • Camopi / St Georges
    • Paul Suitman / Constant Chlore
  • Apatou
    • Ma Aiye
  • Cayenne
    • Auxence Contout
    • Paul Kapel
    • Justin Catayée
  • Grand - Santi
    • Achmat Kartadinama
  • Macouria
    • Sylvère Félix
  • Mana
    • Léo Othily
    • Paul Berthelot
  • Maripasoula
    • Gran Man Difou
  • Matoury
    • Lise Ophion
    • Concorde Dumesnil
  • Papaïchton
    • Charles Tafanier
  • Saint Laurent du Maroni
    • Eugénie Tell Éboué
    • Albert Londres
    • Arsène Bouyer d’Angoma
    • Paul Jean-Louis
    • Léodate Volmar

Mouvement intra 2nd degré

jeudi 10 juin 2010

La CAPA pour le mouvement intra du second degré se tiendra le 15 juin.

Vous pouvez joindre les commissaires paritaires de Sud Éducation pour avoir des informations sur votre mutation.

Résultats CAPA certifiéEs-agrégéEs

vendredi 26 juin 2009

Les collègues qui souhaitent avoir le résultat de leur mutation intra peuvent contacter les éluEs de SUD Éducation Guyane.
Leurs coordonnées ici

Lutter contre la précarité

mardi 23 juin 2009

La commission "précarité" de SUD éducation a sorti une brochure résumant les principaux types de contrats précaires, les droits des précaires et quelques propositions de luttes.
Consulter la brochure