Profession de foi

CAP Académique Professeurs de lycée professionnel

samedi 8 octobre 2011
par  Sud Éducation Guyane

AVEC SUD ÉDUCATION GUYANE, UN SYNDICALISME

Solidaires
Sud Éducation rassemble toutes les catégories de personnels de l’éducation, titulaires et non-titulaires, au lieu de les diviser. Sud milite aux côtés de tous les « sans » : sans papiers, sans école, sans emploi, sans poste fixe.

Unitaire
Sud Éducation n’isole pas les personnels du monde du travail. Il agit au sein de l’Union Solidaires avec les autres syndicats Sud du public et du privé. Les combats de Sud ne se limitent pas à l’enceinte de l’école.

Démocratique
La démocratie directe est de règle à Sud Éducation. Nous privilégions les assemblées générales souveraines. Notre indépendance vis-à-vis de la hiérarchie passe par le renouvellement des élus et la limitation des décharges syndicales pour rester au contact avec le terrain.

DANS TOUTES LES COMMISSIONS, TOUS ENSEMBLE EXIGEONS :

  • la suppression de l’arbitraire dans l’avancement de carrière,
  • la création d’un douzième et treizième échelons en remplacement de la hors classe,
  • la défense des différentes voies nationales de titularisation pour garantir l’égalité de l’éducation sur tout le territoire,
  • la défense des personnels devant l’aggravation de la pression hiérarchique,
  • une mobilité facilitée pour les personnels qui le désirent,
  • l’aide aux personnels en début de carrière, priorité à l’avancement des plus bas salaires,
  • L’aide aux personnels en poste sur les fleuves et les sites isolés de Guyane,
  • une vraie formation, initiale et continue,
  • des congés-formation en plus grand nombre et pour des projets variés,
  • un calendrier des réunions pour le mouvement qui anticipe la rentrée, afin d’éviter les affectations de dernière minute et permettre aux personnels de se préparer correctement.

Être élu nous donnera la force de défendre, dans l’ensemble de nos mandats :

  • Le service public :

Face à la présence de plus en plus forte du secteur privé dans
les EPLE, face aux suppressions de postes, plus que jamais
nous défendons le service public d’éducation.

  • L’augmentation des moyens :

Pour avoir 20 élèves maximum par classe afin de permettre
un enseignement égalitaire de qualité. Les dédoublements en
petits groupes doivent être généralisés sur le temps scolaire
pour devenir des outils pédagogiques effectifs.

  • La titularisation de tous les personnels précaires :

Nous voulons une augmentation massive des postes aux
concours, pour ne plus recourir à la précarité et des moyens
dans la fonction publique par le rétablissement des postes
supprimés, en particulier les structures d’aide et de soutien.

  • La scolarisation pour tous :

Tous les élèves sans exception, présents sur le territoire, doivent
être scolarisés. La carte scolaire doit favoriser vraiment la mixité
sociale donnant l’accès à une école gratuite et laïque,
respectueuse des peuples de la Guyane et de qualité pour tous.

  • La nécessité d’avoir des équipements satisfaisants :

Routes, transports, internats, réfectoires, rénovation et
construction d’établissements à taille humaine sont nécessaires
sur tout le territoire, ainsi que des CDI réellement équipés et des
documentalistes en plus grand nombre dans tous les
établissements.

  • Le refus des heures supplémentaires :

Elles détruisent l’emploi public, participent à la dégradation des
conditions d’enseignement et empêchent la création de postes fixes.

  • Une formation professionnelle de qualité et des parcours adaptés :

Une offre de formation insuffisante, la suppression des BEP, le
bac Pro en 3 ans, l’accès au BTS très limité pour nos bacheliers
du professionnel, un dispositif de classes passerelles trop
complexe, autant de mesure qui détruisent la formation
professionnelle publique. Nous exigeons la création de
formations adaptées à nos élèves et l’implantation de nouveaux
CAP et BTS en lycée professionnel.

L’éducation n’est pas une marchandise ni une dépense inutile. C’est un investissement qui doit constituer la priorité absolue d’une société démocratique.

DU 13 AU 20 OCTOBRE 2011, VOTEZ POUR SUD ÉDUCATION GUYANE


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Education prioritaire partout (ou presque)

jeudi 26 mars 2015

Septembre 2015, l’ensemble de l’académie sera placée en éducation prioritaire.
À une exception près : le collège Auguste-Dédé à Rémire-Montjoly.

10 collèges seront en Rep (réseau d’éducation prioritaire) et 18 en Rep + (Rep renforcé) ainsi que les écoles primaires situées dans le même secteur.

L’ensemble des collèges de l’Ouest, de Mana à Maripasoula, ainsi que ceux de Saint-Georges et Camopi, seront en Rep + .

À la rentrée 2016, l’ensemble des établissements d’éducation prioritaire seront aussi placés en Rep + , soit 29 collèges et 151 écoles.

Détail :
COLLEGES REP

  • Cayenne
    • Eugène Nonnon
    • Gérard Holder
  • Iracoubo
    • Ferdinand Madeleine
  • Kourou
    • Henri Agarande
    • Oméba Tobo
  • Macouria
    • Just Hyasine
  • Matoury
    • La Canopée
  • Rémire
    • Reeberg Néron
  • Sinnamary
    • Élie Castor

COLLEGES REP +

  • Camopi / St Georges
    • Paul Suitman / Constant Chlore
  • Apatou
    • Ma Aiye
  • Cayenne
    • Auxence Contout
    • Paul Kapel
    • Justin Catayée
  • Grand - Santi
    • Achmat Kartadinama
  • Macouria
    • Sylvère Félix
  • Mana
    • Léo Othily
    • Paul Berthelot
  • Maripasoula
    • Gran Man Difou
  • Matoury
    • Lise Ophion
    • Concorde Dumesnil
  • Papaïchton
    • Charles Tafanier
  • Saint Laurent du Maroni
    • Eugénie Tell Éboué
    • Albert Londres
    • Arsène Bouyer d’Angoma
    • Paul Jean-Louis
    • Léodate Volmar

Mouvement intra 2nd degré

jeudi 10 juin 2010

La CAPA pour le mouvement intra du second degré se tiendra le 15 juin.

Vous pouvez joindre les commissaires paritaires de Sud Éducation pour avoir des informations sur votre mutation.

Résultats CAPA certifiéEs-agrégéEs

vendredi 26 juin 2009

Les collègues qui souhaitent avoir le résultat de leur mutation intra peuvent contacter les éluEs de SUD Éducation Guyane.
Leurs coordonnées ici

Lutter contre la précarité

mardi 23 juin 2009

La commission "précarité" de SUD éducation a sorti une brochure résumant les principaux types de contrats précaires, les droits des précaires et quelques propositions de luttes.
Consulter la brochure

Mouvement intra des titulaires et contrats de 3 ans.

mardi 16 juin 2009

Suite à la levée de boucliers des organisations syndicales, le recteur a
fait marche arrière sur le blocage des postes pour des contractuels à
qui le rectorat proposera (peut-être) un contrat de 3 ans.

Le mouvement va, par conséquent être refait. Il faut donc s’attendre à
quelques modifications surtout dans le 2nd degré et dans une moindre
mesure dans le 1er degré. Le Recteur proposait un mouvement illégal, ce
qui a retardé, malgré nos avertissements multiples, les mouvements en
Guyane de tous : titulaires et contractuels.

Les CAPA sont donc reportées (mardi 23 juin pour le 1er degré, jeudi 25
juin pour le 2nd).