Évaluations académiques

Evaluations en grande section à la "va vite"

samedi 22 mai 2010
par  Sud Éducation Guyane

Les collègues de Grande Section ont appris jeudi 20 mai qu’ils devaient rendre les évaluations académiques de leurs élèves pour le 4 juin. Ils ne disposeront que des 3 jours ouvrés la semaine prochaine pour effectuer les passations (sans compter la journée nationale de grève du 27). Ces évaluations sont individuelles et requièrent un temps de travail de plus de 60 minutes par élève. Le calcul n’est pas sorcier, en ne faisant que cela, les enseignants pourront au mieux s’acquitter de 6 évaluations par jour. L’administration a prévu que le reste de leurs élèves sera laissé à la surveillance de l’ATSEM pendant toute la journée. Les parents seront heureux d’apprendre que leur enfant sera à la garderie pendant toute une semaine !

Il est également demandé aux enseignants des petites et moyennes sections d’entrer dans le dispositif en laissant également leurs élèves aux ATSEM. Comment peut-on envisager de demander à des enseignants, le vendredi 21 mai après la classe, d’organiser la mise en place d’évaluations pour la semaine suivante dans des conditions inacceptables : les élèves seraient confiés au personnel communal qui très légitimement pourrait refuser, les parents des élèves de petites et moyennes sections pourraient ne pas être d’accord pour que leur enfant ne bénéficie pas de mise en place d’activités pédagogiques pendant une semaine. Qui est responsable si un accident survient alors que l’enseignant est occupé tout à fait ailleurs avec un seul élève ? Pourquoi impulser cette action dans l’urgence alors que certains enseignants ont assisté à des animations pédagogiques sur le thème des évaluations et que rien de la sorte n’a été évoqué ?

Cette initiative inepte ne prend en compte ni les difficultés de gestion que ces évaluations vont entraîner au sein des classes, ni les capacités de concentration et de travail des petits élèves de 5/6 ans.
Rajoutons que les enseignants sont tenus d’organiser leur travail et qu’ils ont des progressions à suivre. Exiger que des évaluations soient faites dans la précipitation dénote une totale absence de respect pour le travail des enseignants.

Par ailleurs nous nous questionnons sur la finalité de ces évaluations. S’agit-il de classer les établissements, de juger le travail des enseignants sans tenir compte de la population ou des moyens dont ils disposent ?

Plutôt que de perdre du temps et de l’énergie à la multiplication des évaluations, il serait préférable de se concentrer sur la recherche de solutions pour que tous les enfants de maternelle soient scolarisés dans des conditions décentes.

Le SNUipp-Guyane et Sud Éducation Guyane soutiendront tous les collègues qui le souhaitent dans leurs actions de boycott.

Ils les encouragent fortement à ne pas tenir compte des délais imposés par l’administration, à passer leurs évaluations selon leurs modalités qui seront les mieux adaptées à leurs élèves.

SNUipp-Guyane
SUD Éducation Guyane


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Elections au C.A. dans le Secondaire

vendredi 6 octobre

Votez et faites voter pour les listes "SUD éducation" au
- Lycée professionnel Elie Castor (Kourou)
- Lycée polyvalent Melkior et Garré (Cayenne)
- Lycée polyvalent Lama-Prévot (Remire-Montjoly)
- Lycée polyvalent Bertène Juminer (Saint-Laurent du Maroni)

Préavis de grève “généraliste” du lundi 2 octobre au samedi 2 décembre 2017

mercredi 4 octobre

Le préavis « généraliste » évolue en fonction de l’actualité. Il permet de couvrir l’ensemble des personnels travaillant dans les écoles, services et établissements scolaires (enseignant-es, enseignant-es-chercheurs-chercheuses et chercheurs-chercheuses, IATOSS, ITA et personnels éducatifs, titulaires ou précaires, de droit public ou de droit privé, employé-es par le ministère de l’Éducation Nationale, le Ministère de l’enseignement Supérieur et de la recherche, le Ministère de l’intérieur, de l’outre mer et des Collectivités Territoriales, ou le Ministère de la fonction publique ; une négociation préalable a eu lieu pour les personnels exerçant des fonctions d’enseignement dans une école maternelle ou élémentaire publique ayant charge de classe).

Sur le Web : Préavis de grève

21 SEPTEMBRE 2017 : AGIR ET S’UNIR POUR NE PAS SUBIR ! SUD PTT, SUD éducation, FSU, UTG

lundi 18 septembre

APPEL INTERSYNDICAL DE GUYANE A LA GRÈVE ET AUX MANIFESTATIONS
FSU
UTG
SUD PTT
SUD éducation

Citoyens-nes, lycéens-nes, étudiants-es, chômeurs-euses, salariés-es du privé et du public, retraités-es,

CAYENNE : RDV 9h00 aux Chaînes brisées, Avenue Mandela

Dossier complet SUD-Solidaires contre la Loi Travail 2

mardi 5 septembre

Code du travail : mort sur ordonnances. Pas de bonne surprise pour l’Union syndicale Solidaires dans ce que vient de présenter le gouvernement à travers ses ordonnances.

La facilitation des licenciements collectifs et individuels constitue un gros morceau de la nouvelle loi. La remise en cause de la hiérarchie des normes, c’est-à-dire de la protection collective de tous-tes les salariées continue. Les salarié-es des petites entreprises ne sont pas épargné-es dans les mesures proposées...

Ensemble, ne laissons pas l’ultra libéralisme à la Macron et le Medef régir nos vies ! Les distributions de dividendes, les cadeaux fiscaux et la flexibilisation totale des salarié-es ne sont pas créateurs d’emplois stables et permettant de vivre dignement ! Luttons pour la réduction du temps de travail, pour la hausse des salaires, pour des services publics au service de tous et toutes !

Grève le 12 septembre 2017 !

Calendrier scolaire pour la Guyane (2017-2018)

jeudi 24 août

Vous trouverez ci-dessous le calendrier scolaire de cette année :