Kanaky

Libération immédiate des syndicalistes !

samedi 22 août 2009
par  Sud Éducation Guyane

USTKE Le 29 juin à Nouméa, vingt huit militants de l’USTKE (Union des syndicats des travailleurs kanaks et des exploités) ont été condamnés à des peines de prison. Pour six d’entre eux, un mandat de dépôt a été prononcé à l’audience, ils sont depuis incarcérés au Camp Est, une prison déjà surpeuplée. C’est la direction du syndicat qui est visée par ce jugement dont le président Gérard Jodar (un an ferme) et le secrétaire général de la fédération du bâtiment Michel Safoka (un an ferme également).

Le motif officiel de la condamnation est « entrave à la circulation d’un aéronef » : le jeudi 28 mai, une journée de mobilisation était organisée par l’USTKE , au cours du rassemblement devant l’aérodrome de Nouméa de soutien aux salariés d’Air Calédonie en lutte depuis 2 mois contre un licenciement abusif, les gendarmes mobiles et le GIPN sont intervenus violement repoussant les syndicalistes sur le tarmac. Vingt huit militants se sont réfugiés dans un avion vide pour se protéger de la pluie de gaz lacrymogène. A l’heure de l’intervention aucun avion ne circulait et c’est l’intervention policière qui a désorganisé le trafic par la suite.

GIF - 43.4 ko
aéroport Magenta

Le verdict rendu est un verdict politique contre le syndicat indépendantiste. Le pouvoir cherche à museler la première organisation du territoire qui défend les droits de tous les travailleurs, qu’ils soient kanaks ou d’autres origines. Dans cette lointaine colonie où les prud’hommes n’existent pas, les salariés sont souvent amenés à mener des conflits longs pour faire valoir leurs droits face à un patronat arrogant qui bafoue leur dignité.
Nous refusons la criminalisation croissante de l’action syndicale et l’emprisonnement de syndicalistes.
Nous exigeons la libération immédiate des militants de l’USTKE !

Le 25 août, a lieu en Nouvelle-Calédonie le procès en appel des militants de l’USTKE condamnés à un an de prison ferme et emprisonnés depuis le 29 juin. Ces condamnations sont injustifiables et marquent la dérive de la justice française dans cette colonie.

Au moment où se déroulera ce procès à Nouméa, le collectif Solidarité Kanaky appelait à un nouveau rassemblement à Paris, lundi 24 août :
- Pour protester contre la criminalisation de l’action syndicale dont fait l’objet l’USTKE.
- Pour réclamer la libération immédiate des syndicalistes et le libre exercice du droit syndical en Kanaky.

Plus d’infos sur le site de Solidarité Kanaky


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Elections au C.A. dans le Secondaire

vendredi 6 octobre

Votez et faites voter pour les listes "SUD éducation" au
- Lycée professionnel Elie Castor (Kourou)
- Lycée polyvalent Melkior et Garré (Cayenne)
- Lycée polyvalent Lama-Prévot (Remire-Montjoly)
- Lycée polyvalent Bertène Juminer (Saint-Laurent du Maroni)

Préavis de grève “généraliste” du lundi 2 octobre au samedi 2 décembre 2017

mercredi 4 octobre

Le préavis « généraliste » évolue en fonction de l’actualité. Il permet de couvrir l’ensemble des personnels travaillant dans les écoles, services et établissements scolaires (enseignant-es, enseignant-es-chercheurs-chercheuses et chercheurs-chercheuses, IATOSS, ITA et personnels éducatifs, titulaires ou précaires, de droit public ou de droit privé, employé-es par le ministère de l’Éducation Nationale, le Ministère de l’enseignement Supérieur et de la recherche, le Ministère de l’intérieur, de l’outre mer et des Collectivités Territoriales, ou le Ministère de la fonction publique ; une négociation préalable a eu lieu pour les personnels exerçant des fonctions d’enseignement dans une école maternelle ou élémentaire publique ayant charge de classe).

Sur le Web : Préavis de grève

21 SEPTEMBRE 2017 : AGIR ET S’UNIR POUR NE PAS SUBIR ! SUD PTT, SUD éducation, FSU, UTG

lundi 18 septembre

APPEL INTERSYNDICAL DE GUYANE A LA GRÈVE ET AUX MANIFESTATIONS
FSU
UTG
SUD PTT
SUD éducation

Citoyens-nes, lycéens-nes, étudiants-es, chômeurs-euses, salariés-es du privé et du public, retraités-es,

CAYENNE : RDV 9h00 aux Chaînes brisées, Avenue Mandela

Dossier complet SUD-Solidaires contre la Loi Travail 2

mardi 5 septembre

Code du travail : mort sur ordonnances. Pas de bonne surprise pour l’Union syndicale Solidaires dans ce que vient de présenter le gouvernement à travers ses ordonnances.

La facilitation des licenciements collectifs et individuels constitue un gros morceau de la nouvelle loi. La remise en cause de la hiérarchie des normes, c’est-à-dire de la protection collective de tous-tes les salariées continue. Les salarié-es des petites entreprises ne sont pas épargné-es dans les mesures proposées...

Ensemble, ne laissons pas l’ultra libéralisme à la Macron et le Medef régir nos vies ! Les distributions de dividendes, les cadeaux fiscaux et la flexibilisation totale des salarié-es ne sont pas créateurs d’emplois stables et permettant de vivre dignement ! Luttons pour la réduction du temps de travail, pour la hausse des salaires, pour des services publics au service de tous et toutes !

Grève le 12 septembre 2017 !

Calendrier scolaire pour la Guyane (2017-2018)

jeudi 24 août

Vous trouverez ci-dessous le calendrier scolaire de cette année :