FSM de Belém

La porte ouverte vers les idées de notre futur

mercredi 10 juin 2009
par  Sud Éducation Guyane

Le forum Social Mondial de Belém, qui s’est tenu en janvier de cette année, a été un grand moment de convergence des luttes du monde entier, de dialogue et de formulation des perspectives politiques de l’alter-mondialisme. C’était également un forum populaire, très amazonien dans sa fréquentation et ses préoccupations (présence de nombreuses communautés indigènes de l’Amazonie) et …féminin !

Si la richesse un peu chaotique du forum (des centaines de débats chaque jours, deux énormes sites, des lieux de vie, etc..) rend difficile une analyse linéaire, il est cependant possible de dégager de grandes lignes de forces des débats et des idéologies.

On peut identifier la crise mondiale comme fondamentalement étendue sur trois plans, considérés comme d’égale importance. La crise est économique, écologique et alimentaire. Les réflexions portent donc sur la création d’un modèle alternatif qui répondrait à ces trois dimensions.

De ce fait, les projets politiques du Forum ont intégré un certain nombre de notions clés qui redéfinissent le paysage de l’alter-mondialisme et notamment celui des positions écologiques radicales. Il y a eu beaucoup de questions autour de la notion de la décroissance et de la « vie-bonne » (ce deuxième terme comprenant un ensemble de références à notre dépendance directe à notre environnement, non plus d’un point de vue économique et anti-productiviste, mais comme une relation du vivant au vivant).

On peut noter qu’il a surgi un questionnement du Forum sur lui-même, sur le fonctionnement démocratique qu’il est supposé reproduire, sur sa légitimité dans le paysage des mouvements contestataires, révolutionnaires et alternatifs de ce début de siècle. De nombreuses personnalités publiques et de nombreux participants souhaitent visiblement une plus grande ouverture du Comité d’Organisation (composé des 6 organisations fondatrices, parmi lesquelles, par exemple, le Mouvement des Sans Terre). Le Forum n’a plus à prouver l’importance de son existence : il doit à présent gérer de la façon la plus démocratique possible le pouvoir qu’il représente.

Ainsi, participer au Forum social Mondial constitue une expérience éminemment enrichissante, et ce surtout parce qu’elle nous fait traverser les luttes et les réflexions de ceux et celles qui, comme nous, luttent de par le monde. Elle nous rappelle aussi la réalité de notre positionnement géographique qui nous fait être un confetti européen, pourtant en terre américaine, si loin des luttes sociales de ses voisins et pourtant si concerné.


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Coup de gueule… bis

dimanche 14 septembre 2014

Au collège, on accueille de plus en plus d’élèves hétérogènes : non lecteurs, lecteurs débutants, déchiffreurs, en difficultés personnelles, sociales, primo arrivants, etc. Le collège doit donc devenir un lieu où tous ces élèves ont leur place mais aussi le lieu de toutes les expérimentations. Génial !
On va pouvoir enfin inventer, créer, innover. Oui, mais... Quels outils, quel matériel, quelle formation pour le professeur qui veut s’investir dans les projets ? Il va falloir tâtonner, trier la masse d’informations sur internet, faire des proformas, écouter le discours des uns, des autres, trouver une salle, demander une armoire, des livres, un ordinateur ? J’en passe ! Monter des projets, c’est bien joli, mais quel parcours du combattant ! Tout ceci est-il bien logique à l’heure où on supprime les enseignants spécialisés ? Est-ce au professeur lambda de remplacer ces spécialistes ? Comme d’habitude, on marche sur la tête !

Coup de gueule

dimanche 14 septembre 2014

80% d’une classe d’âge au bac ! C’était une révolution. L’égalité des chances... etc. Oui, on y arrive.
On trafique les notes, on fait passer les élèves au bénéfice de l’âge, on les maintient dans le système sans leur donner les moyens de réussir.... j’en passe ! On arrive maintenant à avoir des élèves qui vont au bac en sachant tout juste lire. Oui, tout le monde peut avoir son bac, un bac bradé pour faire du chiffre !
De quel intérêt parle-t-on alors ? Celui de l’élève ou celui de la sacro-sainte statistique d’une société dans laquelle seul le rendement compte ?

Enquête par questionnaire

jeudi 13 décembre 2012

Dès janvier SUD Éducation Guyane lancera une enquête par questionnaire sur les conditions matérielles de travail dans les écoles de Guyane.

L’objectif est pour nous de recueillir des données chiffrées histoire de dresser une liste assez exhaustive de problèmes rencontrés au niveau de nos extraordinaires conditions de travail...

Pour mener à bien cette enquête nous avons reçu un coup de main des camarades du département de sociologie de l’université Brest.

Double vacation

jeudi 13 décembre 2012

Le recteur est revenu sur sa position : il n’y aura pas d’expérimentation de la double vacation en Guyane. Reste que des enfants sont toujours non scolarisés et les constructions scolaires manquent cruellement.

La fédération SUD Éducation va intervenir auprès du ministère pour réaffirmer la nécessité d’un plan d’urgence pour l’éducation en Guyane.

Inspection : et si on arrêtait les bidouillages ?

jeudi 13 décembre 2012

SUD Éducation vient d’écrire au recteur pour lui demander de rappeler à ses Inspecteurs qu’ils ne peuvent pas faire n’importe quoi en matière d’inspection.

Les inspections surprises ne sont pas réglementaires. Les rapports d’inspection doivent être adressés aux intéressés dans un délai d’un mois et la note pédagogique doit être communiquée dans le trimestre qui suit l’inspection.