Communiqué de presse

Bermudas à Saint Laurent du Maroni

mardi 25 septembre 2007
par  Sud Éducation Guyane

Le syndicat SUD éducation Guyane s’indigne des méthodes qui s’apparentent à du harcèlement de certains chefs d’établissement de la Guyane et tient à porter à la connaissance de la population les faits suivants.

Depuis la rentrée le principal d’un collège demande aux professeurs hommes de ne plus venir travailler en bermuda. Cette exigence, qui s’appuie sur une loi
discriminatoire en dépit du bon sens (hygrométrie, température...), révèle une volonté d’asseoir son autorité de manière arbitraire Nous déplorons que sous notre
climat équatorial une telle remarque puisse être faite à des collègues à qui, par ailleurs, personne (ni inspecteur, ni collègue, ni parent) n’a rien à reprocher.

SUD éducation Guyane dénonce une mesure sexiste et autoritariste, non argumentée par des arguments laïques puisqu’il ne viendrait à personne l’idée de
demander aux femmes de ne plus venir en jupe ou en robe afin de couvrir leurs mollets. D’ailleurs, il y a 40 ans, les premières femmes à venir en pantalon ont eu
quelques soucis. Il faut savoir avancer, évoluer et ne pas reproduire les erreurs regrettables du passé.

Nous rappelons que les chefs d’établissement n’ont pas, à notre avis, à s’immiscer dans la vie privée des enseignants pour leur imposer une tenue vestimentaire
et qu’il s’agit là d’un délit d’ingérence que nous condamnons même si une la loi archaïque leur donne raison. Si nous pouvons comprendre que, dans certains cas,
une tenue spéciale puisse être exigée en tenant compte de considérations d’hygiène et de sécurité, il apparaît qu’aucun de ces arguments ne tient dans un collège d
’enseignement général car il ne suffit pas de mettre un pantalon pour être un bon prof, ça se saurait ! L’image d’un collège est liée à la qualité de ses enseignants,
aux projets menés et aux relations cordiales et respectueuses entre les différents membres de la communauté éducative et les familles.
Nous déplorons les conséquences dramatiques de cette histoire puisqu’un collègue, profondément marqué par ce qu’il a subi comme du harcèlement, et refusant
de se plier au caprice de Monsieur le Principal a préféré se mettre en disponibilité et ne plus percevoir son salaire car il estime ne pas pouvoir faire cours dans un
climat de sérénité.

SUD éducation Guyane dénonce les pratiques autoritaires de tous les chefs d’établissement et réaffirme que nous n’entendons pas voir pourrir nos conditions de
travail par de telles méthodes. L’autorité s’acquiert par la compétence et personne n’obtiendra jamais rien en se fourvoyant dans des pratiques autoritaristes,
arbitraires et dénuées de bon sens.

En conséquence, nous appelons les personnels de tous les établissements scolaires de Guyane à venir travailler en bermuda en signe de solidarité et de soutien
aux collègues incriminés et à continuer de démontrer qu’on travaille mieux quand on se sent bien dans ses savates.

Le secrétariat de SUD Éducation Guyane.


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728    
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

KOUROU - 6/02 - mobilisation, grève et rassemblement

samedi 3 février

Personnels, parents, élèves,
tout-e-s concerné-e-s,
tout-e-s mobilisé-e-s.

Cayenne, Matoury, Saint-Laurent sont en lutte !!!
A Kourou... de décoller !!!

Rendez-vous devant la Mairie de Kourou à 9h00 le mardi 6 février 2018.

GREVE massive le 6,
GREVE reconductible à partir du 7

Personnels mobilisés de Kourou

Nous réclamons, toutes et tous ensemble, une éducation ambitieuse pour une société égalitaire, pour lutter contre la précarité, source des violences.

vendredi 2 février

Grève massive le mardi 6 février 2018 !
Grève reconductible dès le 7 février 2018 !
Signataires : des personnels de Saint Laurent, la Coordination des personnels du collège A. Contout, le SNES-FSU, le STEG-UTG, SUD EDUCATION Guyane.
le 1er février 2018

Sur le Web : Grève

Mobilisation et grève le 30 janvier à Cayenne et à Matoury

lundi 29 janvier

A Cayenne, un lycée et un collège : LP Michotte et Auxence Contour.
A Matoury, le collège Concorde-Maurice Dumesnil.

Mobilisation et grève le 30 janvier dans les collèges de Saint Laurent du Maroni

lundi 29 janvier

SUD Education Guyane appelle à la grève dans les 5 collèges de Saint Laurent.
SUD Education Guyane soutient les personnels mobilisés.
SUD Education Guyane revendique pour Saint Laurent du Maroni :

- Embauche immédiate des CUI promise dans chaque établissement.
- Création immédiate de postes d’AED dans tous les collèges et augmentation du nombre de CPE.
- Création d’urgence de deux nouveaux collèges et du lycée 4 pour une réduction rapide du nombre d’élèves par classe.
- Sécurisation des enceintes des établissements : collège Paul Jean Louis et collège Arsène Bouyer d’Angoma et des parkings fermés pour les personnels.
- Ouverture et campagne d’embauche immédiate d’éducateurs, familles d’accueil, médecins dans tous les domaines du social et de la santé.
- De réelles mesures éducatives pour s’occuper des jeunes : juge des enfants à Saint Laurent du Maroni, CER, foyers...

KOUROU - 1er degré - Réunion d’Information Syndicale (RIS) - Mercredi 31 janvier - 9h-12h

mercredi 24 janvier

Le syndicat SUD éducation Guyane organise une RIS - sur temps de travail - pour les deux circonscriptions de Kourou le mercredi 31 janvier de 9h à 12h au Pôle culturel (Médiathèque).

Se rendre à une Réunion d’Information Syndicale (RIS) est un droit, que l’on soit ou non syndiqué. 9 heures de RIS possibles par année scolaire dont 3 heures sur temps devant classe.

Au programme :
- Présentation de SUD éducation et de l’union syndicale Solidaires
- Situation du Premier degré en Guyane
- Conditions de travail : 2, 3 bases à connaître (obligation du RSST et du registre des dangers graves et imminents impliquant le droit de retrait)
- Livret Scolaire Unique Numérique
- CUI - Services civiques
- Questions diverses

Si vous souhaitez participer à la RIS de SUD éducation :
- Informez les parents le plus tôt possible que, pour des raisons professionnelles, vous serez absent cette demi-journée là ;
- Prévenez l’IEN de la participation au moins 48 heures avant la date prévue. Il ne s’agit en aucun cas de "demander l’autorisation de" mais bien "d’informer que" ;
- Envoyez un courriel à SUD éducation Guyane pour nous informer de votre présence.

[une fiche de présence sera établie sur place. Une attestation individuelle de participation vous sera remise]

Ce droit syndical que nous avons acquis constitue un moment fort permettant : d’être informé, de participer au débat, de mettre en relation les collègues entre eux dans leur diversité. Continuons à être toujours plus nombreux.

SUD éducation Guyane - KOUROU
06.94.02.07.87

Sur le Web : Pour vous inscrire